La défiscalisation en lmnp

Visiter le site Ajouter aux Favoris Contacter l'auteur
la fiscalité en lmnp copie.jpg

.Afin d’obtenir le statut de loueur meublé non professionnel, il faut remplir certaines conditions  au préalable. Pour bénéficier des avantages du dispositif, il est important d’investir dans une résidence neuve ainsi que de ne pas être inscrit au RCS (registre des commerces et des sociétés). En effet, le statut lmnp est réservé aux particuliers dont les recettes locatives annuelles ne dépassent pas 23 000 €.   

 

Le statut lmnp est compatible avec différents types de logements comme les résidences étudiantes, résidences seniors, résidences touristiques, etc. Par ailleurs, il est préférable et conseillé d’investir dans une petite surface comme un studio ou un T1. La cible principale des logements meublés sont les étudiants et les seniors car le fait que le logement soit équipé leur permet d’emménager en apportant avec eux seulement leurs affaires personnelles. Les jeunes couples ou les familles préfèrent louer une location nue pour pouvoir l’aménager à leur convenance et avec leur propre mobilier.

 

De plus, la localisation et l’emplacement du logement sont des conditions toutes aussi importantes car elles permettront d’assurer une rentabilité plus ou moins rapide suivant la situation géographique choisie. En effet, l’investisseur doit choisir la localisation du logement en fonction de sa cible, pour les étudiants par exemple, la proximité avec un campus universitaire, les transports en commun et les commerces sont importants.

 

Réfléchir à l’aménagement du logement est également un élément important. L’investisseur doit équiper et meubler l’appartement pour lequel il souhaite louer en lmnp. Toutes les grandes installations comme les plaques de cuisson, la douche, la literie ou le chauffage sont à sa charge. Le locataire doit pouvoir aménager en apportant seulement ses effets personnels et avoir un minimum de confort. Le mobilier peut être à la charge du locataire en cas de détérioration ou de dégradation.

 

Ensuite, tant pour les novices que pour les investisseurs confirmés il est vivement préconisé de prendre un rendez-vous avec un agent immobilier ou un conseiller en gestion de patrimoine. Ce sont des professionnels dans le domaine qui pourront apporter un suivis personnalisé et continu au futur investisseur. De plus, ils orienteront sa décision finale et lui éviterons de s’engager dans un projet non durable sur le long terme.

Il est vrai que la fiscalité et l’immobilier en général sont des secteurs assez compliqué en terme d’accessibilité et au vue du nombre de conditions à remplir. Cependant, le gouvernement français devient de plus en plus flexible et évolutif par rapport aux français voulant se lancer dans l’immobilier. Les démarches sont plus allégées, les conditions plus souples et les statuts et dispositifs se multiplient afin de séduire les contribuables français. Pour relancer l’économie du marché immobilier, tout est fait pour que les futurs investisseurs soient avantagés et bénéficient  d’une bonne défiscalisation par rapport à leurs revenus mensuels locatifs.

 

Pour se renseigner sur le statut de loueur meublé non professionnel, le site la lmnp propose aux français un site internet complet. Il est également possible d’effectuer une simulation en ligne pour estimer son taux de défiscalisation par rapport aux loyers perçus. Pour finir, une plate-forme de téléconseillers est  disponible pour aider et aiguiller les futurs investisseurs dans leurs démarches.


Aucun feedback